Quelle prévention adopter au niveau de la scarlatine ?

Eduquer les enfants à se laver fréquemment les mains permet d’éviter la scarlatine. Les enfants sont les plus exposés étant donné qu’ils n’ont pas encore été immunisés. De même, ils ont perdu leur anticorps légué par leur mère durant la grossesse. La contamination devient généralisée et rapide car la maladie se transmet facilement dans l’air à travers les postillons. Respecter l’hygiène permet non seulement de prévenir contre la scarlatine mais aussi contre d’autres maladies d’origine bactériologique. Se laver les mains doit être automatique après un passage aux toilettes, après avoir joué ou pratiquer n’importe quelle activité à la maison. Il est également conseillé d’apprendre aux enfants à se laver les mains en arrivant à la maison et avant chaque repas ou goûter. Comme les enfants ont tendance à mettre fréquemment leurs doigts dans la bouche  favorisant les affections bactériennes et virales, l’hygiène est d’une haute importance pour eux. Quand les mains d’un enfant sont propres, il ne risque rien même s’il les porte dans sa bouche. L’idéal est d’enseigner aux enfants dès tout petit à se laver les mains autant de fois tant qu’ils sont en âge de le comprendre et de le faire tous seuls.

 

Minimiser le partage des objets en prévention de la scarlatine

Comme la scarlatine est présente dans la salive, elle se transmet avec la salive qui contient des toxines dues à l’infection des muqueuses. Il est préférable d’éviter de toucher les effets qui ont un contact plus ou moins direct avec la salive des autres. Tel est le cas de leurs couverts, leurs verres et des gobelets qu’ils utilisent. Ce geste suffit pour prévenir la scarlatine. Il vaut mieux laver ou jeter les mouchoirs et tissus utilisés par le malade. La personne doit ensuite se laver les mains. Il ne faut pas utiliser les mêmes vêtements, serviettes et ustensiles que lui. Il est important de se laver les mains après avoir touché le nez ou le visage d’un malade sans oublier de désinfecter régulièrement les surfaces et les jouets qu’il a touché. La liste n’est pas exhaustive pour les objets touchés par une personne atteinte de la scarlatine sachant que ceux qui sont mentionnés ci-dessus sont les objets couramment utilisés. Il faut éviter tout contact avec le malade car lors de l’incubation, la pathologie ne manifeste aucun signe alors que la contagion est inévitable et est présente.

 
comparateur-devis-assurance-mutuelle-novia-sante
 

 

Savoir se protéger en présence d’un malade

Si un enfant est atteint de la scarlatine, il est recommandé de ne pas respirer l’air qu’il expire pour éviter d’être infecté par les postillons qu’il pourrait émettre. L’idéal est de porter un masque pour couvrir la bouche et le nez et inciter ainsi l’enfant à faire pareil. L’essentiel est d’expliquer à l’enfant l’objectif du masque pour qu’il le comprenne bien sans se poser des questions. Un enfant malade ne doit pas fréquenter la garderie et l’école jusqu’à ce que les signes disparaissent. Procéder à une culture de la gorge est indispensable au sein d’un foyer car la scarlatine se propage facilement et rapidement. Cette culture n’est plus obligatoire après la fin d’un traitement.

 

Autour du même sujet :

Comment évolue la scarlatine adulte ?

Quelles solutions adopter pour bien traiter la scarlatine ?

La contagion de la scarlatine un mythe ?

Quels sont les symptomes de la scarlatine à détecter ?

Comment traiter la scarlatine lors d’une grossesse ?